S’organiser avec un agenda

Je créé des agendas, des plannings familiaux, des plannings mensuels… Et j’ai la chance d’en vendre et de voir que cela aide d’autres personnes à s’organiser. Et puis, je reçois des messages me disant que certaines achètent des agendas tous les ans mais qu’elles ne le remplissent jamais. Qu’elles n’arrivent pas à s’y mettre. Je le comprends, j’ai eu des années comme ça aussi. Il y a cette bonne volonté de mieux s’organiser, et puis ce petit agenda qu’on trouve trop joli. Ni une ni deux on l’achète… et… plus rien.La vérité c’est qu’un agenda n’est qu’un outil et que ce n’est pas lui qui va organiser votre vie en se remplissant tout seul. Non, il va devenir ce que vous allez en faire ! AUCUN agenda ou autre méthode d’organisation n’est miraculeux. AUCUN outil n’est universel et s’adapte à tous. Nos vies et nos envies sont toutes différentes. Alors pour vous servir de votre agenda, voici quelques conseils :

L’objectif : Mon agenda, je me l’approprie !

Etape 1 : Je découvre mon agenda
Vous l’avez choisi avec bonheur, il est là entre vos mains. Il sent bon, non ? Feuilletez-le, fouillez-le. Découvrez chacune des pages. Prenez votre temps. Il est là pour vous accompagner toute l’année, vous pouvez bien lui consacrer quelques minutes pour le visualiser dans sa globalité.

 

Etape 2 : Je m’équipe
Prenez un stylo que vous appréciez, n’hésitez pas non plus à prendre quelques surligneurs ou feutres de couleur. Vous pouvez même vous faire une petite trousse. Nul besoin d’avoir milles choses mais si ça vous plaît faites-vous plaisir !

Etape 3 : Je prépare et personnalise mon agenda :
Vous avez votre agenda, c’est bien. Mais ce n’est pas encore vraiment le votre. Vous avez juste le même que d’autres… Pour qu’il devienne le votre il va falloir commencer par le remplir. C’est là que la panne d’inspiration survient généralement. Voici une petite check-list des choses à y inscrire pour commencer à se l’approprier :
– Les anniversaires à ne pas oublier
– Les congés déjà connus
– Les vacances scolaires (si vous avez des enfants)
– Les gardes / astreintes déjà connues
– Les vacances déjà organisées
– Les rappels des vaccins des animaux (et de vos enfants aussi ^^)
– Les mariages, baptêmes déjà prévus etc.

Etape 4 : Je n’hésite pas à customiser mon agenda
N’hésitez pas à prendre des blocs de stickers pour illustrer votre agenda tout comme des washi tape, mini post-it, un marque page, des trombones, des onglets, des élastiques pour le refermer etc… Faites-en quelque chose qui vous semble agréable à regarder !

Etape 5 : Je m’octroie un moment par jour pour ouvrir mon agenda
Le soucis quand on n’a pas eu d’agenda précédemment, c’est que l’on a vite tendance à l’oublier ! Au début il est donc important de se « forcer » à l’ouvrir au moins une fois par jour. Choisissez le moment que vous préférez : le matin lors du petit déjeuner. Le soir avant de vous coucher ou encore le midi ou lors de votre pause de 10h. Essayez plusieurs moments de la journée jusqu’à trouver l’instant où cela se glissera parfaitement et naturellement dans votre organisation.

Etape 6 : Je l’ai oublié, je n’y ai pas tout noté…
Et alors ? Pas besoin d’y inscrire absolument toute votre vie ! Et ce n’est pas parce que vous l’avez laissé de côté quelques jours qu’il vous est interdit de le reprendre. De plus, je conseille souvent au départ de noter les rendez-vous ou menus ou autre APRES que ce soit passé. On ne le fait pas exprès bien sûr, mais lorsque l’on n’a pas le réflexe de tout noter dans notre agenda en amont, on peut noter en fin de semaine ce que l’on a fait. Pourquoi faire ? Et bien pour s’aider à prendre en main l’agenda, plus il sera rempli et plus vous aurez envie de le remplir vous verrez. Sans oublier que parfois c’est pratique de reprendre les pages terminées pour retrouver à quelle date on a fait telle ou telle chose.

Etape 7 : C’est tout moche ce que je fais et j’écris mal.
C’est votre agenda, pas une star d’instagram qui doit être parfait. Un agenda ça vit. Alors on efface, on rature, on surligne… Bref ce n’est pas une oeuvre d’art. Et vous verrez la satisfaction de rayer les choses que vous vous étiez noté à faire ^^. Pour la « beauté » de l’agenda on repense au point 4 : les stickers, le washi tape etc… Et ça peut aussi être une motivation pour tenter de soigner un peu plus son écriture.

Etape 8 : Je n’ai rien a y noter !
Es-tu sûr de toi ? Aucun rdv à venir ? Aucune tâche à laquelle penser ? Si tu trouves tes pages vides, peut-être que tu pourrais réfléchir à un autre format d’agenda ? Il y a les journaliers, les semainiers, les mensuels. Il est vrai que l’on n’a pas tous des plannings qui changent chaque jour. Un petit agenda mensuel de poche pourra peut-être suffire à ta situation !

Etape 9 : Je ne confonds pas Agenda et Cahier de notes
Si votre agenda à une bonne taille et les pages disponibles pour le faire, vous pouvez sans soucis y écrire toutes vos notes. Mais pour éviter de surcharger visuellement les points important de votre organisation je vous conseille de prendre à côteé un petit cahier de notes pour y inscrire tout ce qui vous passe en tête, mais promis je vous réserve un petit topo là-dessus…
Les agendas et plannings Oricamille sont disponibles ici

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s